Kim Conti

Ces photos immortalisent une grande partie de ma vie. Pendant longtemps je faisais que ça, même s’il fallait manger des pâtes tous les jours, j’en avais rien à cirer. Le skate m’a permis de voyager, porter des fringues gratos et à vivre a fond sans me soucier de grand chose. 

Aujourd’hui je fais face à la « vie adulte » et je me rends compte que le skate m’avais toujours épargné de ces préoccupations. Le skate est un échappatoire.

Quand tu vas rouler, tu ne penses plus à rien d’autre.

Add a Comment

Your email address will not be published.